Accueil Bridge Lead  
   Le projet Bridge Lead : théorie et pratique des entames
Bridge Lead : les principes

Deux grands principes sont à la base du projet Bridge Lead :

L'application de ces deux principes permet, par le biais de logiciels simples d'usage (Quizz), de proposer des méthodes d'auto-apprentissage des techniques d'entame : un simple clic permet de connaître la pertinence d'une entame, dans un contexte donné.

 

 

 

 
Bridge Lead : apprenez par l'exemple

La théorie des entames fournit les principales lignes directrices dans le choix d’une entame :

  • Choix de la couleur (tête de séquence, singleton, longue à SA, 4ème meilleure, ... ) et style d’entame (agressif, neutre, jeu trompeur, …) en fonction du contexte et du plan de jeu du déclarant (enseignement des enchères)

  • Choix de la carte d’entame : conventionnelle dans la plupart des cas.

Nous assumons que chaque joueur possède un certain bagage en ce domaine, qu’il peut compléter par la lecture d’ouvrages dédiés.

 

Bien entendu , l'entameur devra avant tout exercer son jugement. Ainsi, le raisonnement doit seul conduire à faire les bons choix, par exemple lorsque la séquence d'enchère est très explicite (interventions du partenaire, longs développments) ou que l'analyse de la situation conduit à prendre un risque (en tentant une "meilleure" entame inhabituelle)  ou "assurer" (en jouant le champ dans un tournoi par paires).

 

Dans les situations où l'entameur est "dans le brouillard" (séquences peu explicites) , l'entameur doit faire appel à la théorie des entames.  

 

Cette théorie présente deux limitations importantes :

  • Pour l’assimiler, il faut « digérer » ces règles (comprendre et apprendre) et savoir les appliquer. C’est un travail assez lourd et peu ludique.

  • La complexité du problème rend impossible la traduction de tous les cas en règles. De nombreux cas doivent faire appel au « jugement », mais sur quelles bases d’expérience ?

A titre d'exemple, qu'entameriez-vous avec RV63 X9 76543 72 après la séquence 1SA-3SA, en duplicate ?

On peut être tenté d'entamer malgré la fourchette RV, avec cette vilaine couleur mais 5ème, ou bien , entame neutre pour le partenaire. Comment exercer son jugement ? Seule une référence à des situations analogues connues peut nous tirer d'affaire.

 

Plutôt que d’apprendre des règles complexes – que l’on ne sait d’ailleurs pas bien établir – Bridge Lead part du principe que le cerveau saura, à partir de quelques centaines ou milliers de situations d’entame (séquence d’enchères, main de l’entameur), « intuiter » les règles qui en découlent. C'est l'apprentissage par l'exemple.

  • Possibilité d'apprendre/progresser tout seul, à son rythme.

  • Aspect ludique : jeu des questions / réponses

  • Possibilité de mesurer ses progrès (amélioration de ses « notes »)

Pour mettre en place ces méthodes d'apprentissage par l'exemple, il faut constituer une banque de données de situations d’entames (main de l’entameur, séquence d’enchères), et surtout « qualifier » la pertinence des différentes entames possibles.

 

  
Un peu de théorie : l'évaluation des entames

L’objectif poursuivi est de trouver une méthode d’évaluation des différentes entames possibles. Mais, tout d’abord, qu’est-ce qu’une bonne ou une mauvaise entame ?

 

L’évaluation Bridge Lead d’une entame est la suivante :

  • Par Paires : une bonne entame est une entame qui permet à la défense de faire le maximum de plis.

  • En Duplicate : une bonne entame est une entame qui permet à la défense de faire chuter le contrat

 

Nota 1 : lorsque les 13 entames possibles conduisent la défense à faire le même nombre de plis, toutes les entames sont qualifiées de « neutres ».

Nota 2 : toute entame ni « bonne » ni « neutre » est considérée comme « mauvaise ».

 

Il est important de constater que les critères d’évaluation sont très différents par paires ou en duplicate, et donc les évaluations des entames aussi. Par exemple, avec V32 86 653 AV843 et la séquence 1SA-4SA (le partenaire a 2-4 points), il semble normal d'entamer en duplicate pour prendre les meilleures chances de faire chuter (même si elles sont faibles), alors que par paires une entame neutre s'impose pour ne pas livrer de levées.

 

Cependant, telles que posées, les définitions sont, d’un point de vue théorique, très floues : en effet, que signifie « permet de faire chuter le contrat » ? Un contrat peut très bien, sur une entame donnée, chuter sur une ligne de jeu et gagner sur une autre. Le résultat dépend du niveau des joueurs et de leur capacité à reconstituer les mains cachées : il suffit de regarder une feuille de score en tournoi par paires pour s’en convaincre …

 

  Bridge Lead prend pour hypothèse que le flanc et le déclarant jouent au mieux de leurs intérêts respectifs et à jeux ouverts.

 

Pourquoi ? Tout simplement pour avoir un référentiel objectif d’évaluation : le critère est ainsi clairement défini, sans évaluation subjective.

Cette hypothèse est discutable et présente des limites. En effet, il est parfois humainement impossible de trouver à la table la ligne de défense mortelle, bien qu’à jeux ouverts le contrat chute toujours. Ainsi, par exemple, à jeux ouverts, on fait toujours 3 plis avec AVx en face de R10x … Ou bien on va tirer en tête en Sud avec Axx en face de DV10 car on « voit » le R est sec en Ouest … ligne de jeu hautement improbable.

 

Cela étant, nous verrons plus loin que l’approche Bridge Lead est basée sur des simulations statistiques, et donc ces cas auront tendance à « se lisser » : ce n’est probablement pas par hasard qu’une entame donnée fait en moyenne chuter plus souvent le contrat qu’une autre.

 

Pour vous en convaincre, regardez les entames des champions et les évaluations de Bridge Lead lors du dernier championnat du Monde 2006.

 

 

En résumé, la meilleure entame pour Bridge Lead, est la meilleure entame théorique dans un jeu qui ressemble au bridge mais dans lequel chaque joueur est un « expert » qui fait des enchères parfaites et voit le jeu des autres, sauf au moment d’entamer !!!

 

Méthode d'évaluation statistique des entames


La définition d’une bonne, neutre et mauvaise entame étant donnée, il s’agit maintenant de définir une méthode d’évaluation des entames.

 

Bridge Lead utilise pour cela une méthode statistique de type « Monte-Carlo ». Quatre étapes sont nécessaires pour pouvoir mettre une « note » à chaque entame.

 

Etape 1 : Sélection d’un contexte d’entame

Il s’agit tout simplement de choisir et fixer une séquence d’enchères (ex. 1SA-3SA) et une main pour l’entameur (ex.RV63 X9 76543 72).

Note : Le critère "par paires / duplicate" est utilisé à la fin, au moment de l'évaluation.

 

Etape 2 : tirage aléatoire de 1500 mains compatibles avec le contexte

La main de l’entameur est fixée. Pour les trois autres mains, on fait un tirage aléatoire et on ne retient que celles qui sont compatibles avec la séquence d’enchères. Pour cela, on utilise un « filtre d’enchères » qui est en fait un fichier comportant les critères relatifs aux mains. Par exemple, si les enchères sont (Est donneur) « passe – 1SA – passe – 3SA », le filtre doit préciser que « Est n’a pas une main d’ouverture, Sud a une main de 15 à 17 H sans majeure 5eme et relativement balancée, Ouest n'a pas une intervention sur 1SA,  … ».

Élaborer un filtre peut être assez complexe, et la mise au point est délicate (nécessité de tester). L’outil utilisé pour faire ces tirages est  sur Deal3 de Thomas Andrew. Il est gratuit, et fonctionne en mode batch.

 

Etape 3 : jeu de la carte « à jeux ouverts » des 1500 donnes, pour chaque entame possible

Pour chacune des 1500 donnes retenues, et pour chacune des 13 entames possibles, on fait jouer « à jeux ouverts »  et on note le résultat (nombre de plis en défense) obtenu.

 Le calcul du nombre de plis à cartes ouvertes est un problème résolu depuis plusieurs dizaines d’années (double dummy analysis). C’est ainsi d’ailleurs que l’on calcule le « par » d’une donne (lui aussi est très théorique et correspond au meilleur score possible obtenu par des "experts" jouant en voyant les jeux adverses).

Le logiciel utilisé pour faire les calculs d’analyses à jeux ouverts est Gib de Matthew Ginsberg. Son utilisation est gratuite, mais sa diffusion est interdite.

 

Etape 4 : Calcul des notes par paires et en duplicate

Une fois les simulations terminées, on obtient pour chaque entame et par paire / en duplicate:

  • le nombre de fois où l’entame est neutre (identique pour toutes les entames)

  • le nombre de fois où l’entame est bonne

  • le nombre de fois où l’entame est mauvaise

Il suffit alors de calculer une note à partir de ces résultats. Les principes retenues sont les suivants :

  • la meilleure entame a une note de 10

  • les autres : une note entre 0 (lorsque l’entame est 60% plus mauvaise que la meilleure) et 10 (s’il y a moins de 5% d’écart avec la meilleure)

Dans notre exemple (RV63 X9 76543 72, 1SA-3SA), les résultats de la simulation sont les suivants en Duplicate :

   

Entames

Nb Neutres Nb Bonnes Nb Mauvaises NOTE
RV 1204 89 207 0
63 1204 138 158 4
X9 1204 230 66 10
76543 1204 115 181 2
72 1204 107 189 1

 

 

On peut en tirer les enseignements suivants :

  • Dans 20% des cas, l'entame est décisive (80% des cas sont neutres)

  • La meilleure entame est le 10 ou le 9 de

 

Précisons que faire tourner les simulations est un processus très simple (cliquer sur un fichier) mais relativement long (sur un PC environ 1 h 1/2 pour les 1500 donnes x 13 entames).

 

Le choix de faire 1500 itérations aléatoires a été établi empiriquement, de façon à évaluer la note à 1 près.

 

 

Constitution d'une base de données

En multipliant les simulations, Bridge Lead enrichira ses bases de données d’entames et permettra ainsi aux bridgeurs de progresser. Quizz Bridge Lead donne un premier aperçu de l’approche d’apprentissage.

 

Pour faire avancer les connaissances dans le domaine de l'entame, Bridge Leader a besoin de contributeurs pour lancer les simulations et vérifier les filtres d’enchères.

 

©2007 Valéry Smague - Contact - Accueil - Evaluation des entames - TéléchargerEntames des champions - Rejoignez-nous